TINA, se confie librement - C'est parfois nécessaire .

Publié le par Tina

9518192-gros-plan-de-formules-mathematiques-sur-un-tableau-.jpg

Je suis lasse de voir et d’entendre tout ce qui se passe dans le monde et autour de moi.

Je me pose la question. Serions-nous tous devenus indifférents à ce qui nous concerne ?

Certes, j’ai un grand âge, mais je suis aussi lucide que si j’avais 20 ans. Je peux parler de mes vingt ans sachant que je me suis toujours sentie adulte.

J’ai la sensation, que ceux qui sont « aux manettes pour diriger le Pays >>, ne sont plus au diapason de la réalité de la vie, depuis pas mal de décennies.

L’école est au goût du jour.

Les prisons le sont aussi. Pourtant si l’école fonctionnait comme cela devrait, il y aurait forcément, moins de prisons.

Vous pensez que c’est de l’Utopie. Non, pas du tout.

La politique ! Nous ne pouvons pas ouvrir, nos médias, radios, télés etc., sans que l’on en parle.

Lorsque un sujet est toujours au-dessus des autres, plus important, cela va dire, que rien ne va plus.

Je le sais, et vous le savez ! Nous n’avons pas le gouvernail, pourtant ils sont nombreux ceux qui auraient des bonnes idées.

Certains au démarrage de leur mandat pensent faire ceci et cela, pour le bien de tous.

Au pied du mur, ces personnes trouvent des « murs » impossible pour eux à abattre, sans que leur poste soit ébranlé.

Il faudrait pourtant, que tous les élus quels qu’ils soient, sont élus par le peuple et POUR LE PEUPLE ;

Pas pour des petits arrangements entre amis.

La vie va à vaux de l’eau pour de nombreux citoyens, d’autres grimpent sans cesse à la poursuite d’un bonheur apporté que par l’argent.

Il faut se méfier, l’argent n’est qu’un moyen de croire que l’on est quelqu’un et qu’on a une valeur.

Moi, je crois, que la valeur est ailleurs.

Je souhaiterai, que les Ministres se réunissent en conciliabule sur tous les sujets concernant les CITOYENS ; C’est la première leçon, qu’on aurait dû leur apprendre dans les grandes écoles.

Lors de cette réunion, il faut s’attaquer aux sujets desquels on nous rabat les oreilles, sans jamais trouver de solution valable, et toujours reportée.

 

La France, ne sera plus la France, si on ne prend pas en compte les divers sujets qui en font sa base.

Commenter cet article