RAVAUDER Je me souviens d'avoir appris et d'avoir pratiqué

Publié le par Tina

Je me souviens du temps ou dans des petites boutiques des « femmes » remaillaient ce ainsi que l’on disait les « bas ». Ce n’est pas tout à fait la même chose le ravaudage, mais cela y ressemble. J’ai appris à ravauder les « chaussettes » et autres vêtements.

Quoi qu’il en soit, je sais bien raccommoder, et repriser, bien qu’il y ait des lustres que je ne pratique plus.

 

 

Un petit article trouvé sur mon almanach préféré !

 

Au tonneau

 

La « Ravaudeuse » était une silhouette  familière  des grandes villes.

Elle logeait dans une  « espèce de  boutique portative » ou même dans un tonneau dont une face était évidée et travaillait au raccommodage des bas pour une très modeste rétribution.

 

 

 

 

Ravauder

Raccommoder [Couture].

 

Raccommoder à l'aiguille.

Ravauder des bas, les raccommoder en mettant soit des talons, soit des pieds tout entiers. Pour la couture en travers des mailles, la maille est refaite à l'aiguille ; pour celle dans la longueur, en prenant deux fils à droite, deux fils à gauche, on réunit les mailles en suivant une ligne très droite

Je ne le savais pas mais il y a d’autres sens à ce verbe !

En voici : (Toujours trouvé sur le Net)

 

Tenir des discours impertinents et hors de propos (il est familier). Il lui a ravaudé mille impertinences.

 

Fig. Maltraiter de paroles. On l'a bien ravaudé.

 

Et encore d’autres….

http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/ravauder

Publié dans Le guide d'Argentina

Commenter cet article