La contrebande sous le régne de Louis XV (les faux-sauniers)

Publié le par Tina

faux-sauniers.jpg

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabelle_du_sel

Celui, celle qui faisait la contrebande du sel entre les différentes provinces de France et le vendait en fraude, sans payer la gabelle.

 

La gabelle est une taxe sur le sel ayant existé en France au Moyen Âge et à l'époque moderne. C'était alors l'une des aides ou taxe indirecte. Les gabelous se chargeaient de la récolte de la gabelle.

Le mot vient de l'ancien provençal gabela car à l'origine la gabelle désignait un impôt indirect, prélevé notamment sur des articles de la production industrielle ou agricole en France durant le Moyen Âge et l'Ancien Régime (gabelle des vins, des draps, du blé)1.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

LA CONTREBANDE ou "FAUX SAUNAGE"

    Était considéré comme «faux-saunier» celui qui transportait du sel pris ailleurs que dans les greniers du roi, celui qui fabriquait du sel en volant de l'eau de mer, celui qui ne consommait pas tout le sel du devoir, enfin celui qui recelait du sel ou aidait les "faux sauniers".
    Pour empêcher le sel de passer clandestinement de zone franche en pays de Grande Gabelle, il y avait une armée de "Gabelous", à pied, à cheval ou en bateau.

    Les contrebandiers utilisaient toutes sortes de moyens pour passer du sel en fraude : pièces de bois creusées des charrettes, tonneaux à double fond, chargement de sel dissimulé dans des tombereaux de goémon ou sous des fagots, petits bateaux pouvant changer le gouvernail d'extrémité qui remontaient les étiers et repartaient sans aucune manoeuvre.

    En Baie de Bourgneuf, les faux sauniers ont toujours été en grand nombre (hommes, femmes, enfants) malgré les peines très sévères édictées contre eux. Ils dressaient notamment des chiens à faire la contrebande.

    A Saumur existait une juridiction spécialisée dans les crimes de «faux saunages». Les peines encourues étaient sévères : amendes lourdes, fouet, galères, marquage au fer rouge d'un «G».

    L'impôt sur le sel fut aboli par décret du 1er décembre 1790. Quand la gabelle fut supprimée, les gens ne furent pas tous satisfaits.

    Bien des gabelous furent licenciés. Les nombreux faux sauniers n'eurent plus de travail.

    C'est peut-être pour cette raison qu'on en retrouvera beaucoup dans la "chouannerie" et l'armée catholique et royale.

École Publique Bourgneuf (C.E.)

 

 

http://davyec.free.fr/sebastien.htm

 

 

Publié dans Histoire et People

Commenter cet article