EXTRA - la famille, les amis, les autres aussi.....

Publié le par Tina

 

 

 

Ecoutez si vous voulez - Petit Homme  - par Claude

 

 

 

 

3rosesCe matin, petit blocage pour trouver un sujet qui me parle.3roses

Impossible ! Je suis donc revenue ici il y a quelques instants, et j'ai lu les gentils commentaires.

Ils me font toujours très plaisirs, qu'ils viennent de la famille, des amis, ou des lecteurs.

J'aime bien lorsque l'on se laisse un peu aller. C'est aussi le secret d'un peu de bonheur.

Ce matin c'est grâce à Ninette que j'ai trouvé de quoi alimenter cette petite page.

Elle pense et dit des "choses "que j'aime à savoir qu'il faut de l'ouverture à l'autre, qu'il soit de la famille ou pas. Par contre il ne faut pas que ce soit à sens unique. Cela peut lasser les meilleurs caractères et sentiments.

Malgré les soucis énormes de la vie, il faut toujours laisser une petite place à la "fantaisie".

Certes ce n'est pas facile du tout, et surtout parfois à certaines périodes.

Il me semble qu'il ne faut pas se laisser abattre.

Je sais c'est facile à dire, moins à faire. J'en sais quelque chose aussi.

Par contre il me semble qu'à l'heure actuelle tous, nous voulons tout, c'est bien, c'est humain et c'est de l'énergie, et il en faut, mais  à côté de cela il faut une place pour ceux qu'on aime, il faut essayer de trouver un moment pour leur dire que nous sommes présents.

Le soutien c'est toujours un petit mot, écrit ou parlé. Il me semble qu'il y a toujours un petit moment creux ou le fait de parler à celui que l'on a oublié pendant longtemps peut apporter du bonheur de part et d'autre.

Sachez que je ne parle pas pour moi, je suis très entourée, bien que je n'ai pas toujours de nouvelles de certains, j'en ai par l'intermédiaire d'autres plus proches. Je sais tout de même que ce n'est pas moi qui suis privée, ce sont eux. Un jour malheureusement le temps arrive où l'on pense inconsciement à notre passé proche ou ancien, et les "regrets", même petits sont là.

Comme le temps qui passe ne se retrouve plus, et bien ce sont des moments de bonheur perdus.

Ce n'est pas de la morale, je n'aime pas, mais j'ai toujours eu cette manière d'être que certains considèrent comme "morliste".Non, c'est juste que je crois fermement qu'on peut s'aider à mieux être dans notre "peau".

Pas du tout, j'aime la tolérance à tous points de vue, mais j'aime que les "gens apprenent à être heureux". Enfin à essayer de manière plus positive à vivre dans ce chaos qui nous entoure.

Il est vrai que la vie n'est pas rose, et personne ne fera en sorte qu'elle le devienne pour vous un peu plus, si vous ne le faites pas vous-mêmes.

 

Ninette  a raison ! Elle sait comme nous tous que la Vie n'est pas un fleuve tranquille, mais ce n'est pas non plus la débâcle, à nous de faire en sorte de rendre nos proches heureux en essayent de chanter, de rire, en même temps que nous avons les larmes !

 

C'est un peu difficile de me comprendre. Chacun doit penser à ceux qui l'entourent pour essayer par leur comportement de leur apporter sinon du bonheur, de la sérenité.

 

3roses

Publié dans aujourd'hui

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article