MISA POR UN CONTINENTE

Publié le par Tina

https://www.nueva-alborada.fr/misa-por-un-continente/

INTROIT

Cette messe doit parvenir à toutes les mains, à tous les yeux, à toutes les oreilles. Musique et parole s’unissent dans la clameur la plus passionnée, la protestation la plus profonde et le témoignage le plus dur sur la réalité des peuples qui luttent pour un monde meilleur. Au long de cette messe, on passe de la tendresse à l’éclair, du cri au murmure, dans la palpitation d’une musique que son écho antique ne rend pas moins moderne et dont les accents populaires sont uniques.

La forêt, en entendant cette messe, se change en cathédrale, les volcans en grands prêtres, le soleil en hostie sainte, et par leurs orgues de flûtes de cristal, les cataractes répètent le chant d’oiseaux merveilleux, de forêts impénétrables, de fleuves mystérieux et turbulents. C’est de tout cet univers magique que surgit cette messe qui recueille, en plus de cet enchantement de la nature, la douleur d’un monde en qui se joueront, et sont en train de jouer déjà, les destins de l’homme de notre Amérique.

Miguel Angel Asturias – Prix Nobel de littérature en 1967.

Sanctus

Isabelle fait partie des choristes

Commenter cet article